Comment faire du guest-blogging dans les règles de l’art ?

guest blogging et référencement

Comment faire du guest-blogging dans les règles de l’art ?

Le guest -blogging est une pratique qui existe depuis que les blogs sont devenus les stars de la toile. Le principe est simple, vous invitez une personne à écrire un billet dans votre blog, ou vous demandez à un autre la possibilité d’enrichir le sien. Si cette pratique a permis a de nombreux bloggeurs de profiter de la notoriété d’autres, elle est aussi très fréquemment utilisée dans le cadre d’une campagne de référencement.

En effet, un billet de blog c’est avant tout du texte mais c’est aussi la possibilité d’insérer des liens sur des expressions profitables au référencement d’un site. Seulement si cette technique fait encore ses preuves aujourd’hui, elle peut parfois mener au résultat inverse de l’objectif initialement recherché.

En tout premier lieu, il est bien évident que du guest-blogging qui s’exprimerait sous forme d’échange tarifé avec des achats/ventes de liens est à proscrire. Vous seriez immédiatement pris par la patrouille Google et les conséquences pour votre référencement seraient désastreuses. De même, afin que Google n’ait pas de doute sur la nature de l’échange, il est préférable d’éviter de signaler en début ou fin d’article que c’est un article invité (catégorie de l’article, signature particulière, etc.). Ces mots-clés sont facilement reconnaissables par les robots de Google et si de nombreux articles du genre sont présents, il peut y avoir un doute sur le fait d’abuser du guest-blogging pour maximiser le référencement.

Comme mentionné plus haut, l’intérêt du guest-blogging est de pouvoir positionner des liens. Là aussi, mieux vaut être malin : si vous cherchez à référencer un site, ne mettez pas que des liens vers le site concerné mais aussi vers des sites plus génériques qui pourraient compléter votre rédaction. Par ailleurs, si les ancres ont leur importance pour le référencement, leur suroptimisation mène fort souvent à des pénalités Google dont il est difficile de se débarrasser ensuite : variez donc vos ancres, jouez avec la sémantique, et ce sur l’ensemble des plateformes sur lesquelles vous écrivez.

Enfin, dernier conseil, soyez logique et choisissez de faire du guest-blogging sur des blogs dont le domaine est proche du votre. Un plombier qui écrit un article sur la pose de joints en silicone sur un blog spécialisé dans la défiscalisation sachez que cela fait toujours un peu tâche…

Marion Duverger
Marion Duverger
mduverger@comptoir-ballan.fr
Aucun commentaire

Poster un commentaire

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte